Votre message de soutien

Privés pour un temps de leur cathédrale, laissez un message de soutien à tous les catholiques et tous les Parisiens !

Écrivez un nouveau message

 
 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
76 messages.
Sylviane Sylviane de La Ferté Macé a écrit le 17 avril 2019 à 20 h 27 min:
Nous avons vécu ces moments difficiles via Internet, mais Dieu merci, et merci aux pompiers..., la cathédrale est sauvée et beaucoup de promesses de dons ont été recensées. Que de cette épreuve en ce temps pascal puisse jaillir un nouvel élan de Foi ! Bon courage, vous n'êtes pas seul(e)s...
Marie-Aline Marie-Aline de Draguignan a écrit le 17 avril 2019 à 18 h 23 min:
Ce petit poème pour Notre Dame et pour ceux qui l'aiment et qui en prennent soin. C'est à Paris C'est à Paris que demeure Notre Dame C'est à Paris que ce joue ce drame C'est à Paris que vole la flèche C'est à Paris que brûle la forêt C'est à Paris que chantent les lances C'est à Paris que se noient les larmes C'est à Paris que survit l'Amour C'est à Paris que sourit Notre Dame
Nebout Arkhurst Patricia Nebout Arkhurst Patricia de Abidjan -Côte-d’Ivoire a écrit le 17 avril 2019 à 18 h 19 min:
Avec tout mon soutien spirituel, j’implore la miséricorde divine pour la consolation de tout le peuple français et catholique en particulier, et je confie la restauration de l’édifice à l’intercession de Notre Dame de Paris.
SOIZE SOIZE de Roquebillière a écrit le 17 avril 2019 à 16 h 39 min:
Seigneur ! Quel choc ! Je me suis effondrée en larmes devant ce drame de voir Notre Dame en flammes. Il m'a semblé y lire un message pour notre monde en faillite. - "Approchez-vous de moi", semblais-Tu nous dire, "Je suis le Rocher de vos vies !" Et de fait, tout le monde a tourné les yeux vers Notre-Dame de Paris, et les foules se sont rassemblées. J'ai lu des messages et vu des témoignages de nos frères juifs, musulmans et même athées. Chacun s'appropriait ce monument à ta gloire, son histoire à travers les siècles, le témoignage de générations passées, ou se souvenait d'une visite en ce lieu incontournable et majestueux. Tous avaient une bonne raison de revendiquer leur indignation, d'exprimer leur peur... C'est la façon de faire de Marie ça... On se croit à des années-lumière de sa protection, de son amour maternel ; on n'en connaît pas un qualificatif : Maison d'Or, Porte du Ciel, Épouse du Saint-esprit... et pourtant, Elle les tient par le lacet de leur chaussure discrètement et par ce lien ténu, Elle veille sur chacun. Et puis, il y a les chrétiens, ceux qui veulent Te suivre et qui n'en ont pas fini de souffrir dans leur cœur de ce qu'ils ont vu. Qui sont en prière pour renouveler leur fidélité, et rendre grâce parce que les trésors sont sauvés et que Notre-Dame est restée debout. Seigneur, ta lumière a semblé s'effacer dans tout ce noir laissé par l'incendie et le plomb fondu, elle l'a fait au profit de ce qu'elle éclairait : les racines toujours vivaces de ce qui nous unit dans le malheur et nous "poussent" à chanter tes louanges tous ensemble sous la voûte étoilée. Amen, Amen, Amen, Belle semaine sainte à tous ! Soize
Jacqueline Jacqueline de Canada a écrit le 17 avril 2019 à 16 h 37 min:
Vous êtres dans mes prières, en ayant la fois, on ne lâche pas, bon courage.
Bernard Dehont Bernard Dehont de Mennecy a écrit le 17 avril 2019 à 16 h 16 min:
Fille aînée de l'Eglise relève la tête, loue le Seigneur ton Dieu et annonce Son Royaume !
libessart marie-thérèse libessart marie-thérèse de Lille a écrit le 17 avril 2019 à 16 h 13 min:
J'assure le Père Evêque Michel Aupetit, de ma prière du cœur, de mon soutien fraternel, de mon Espérance dans le Christ Ressuscité. Que Marie l'accompagne dans cette épreuve. sœur Marie-Thérèse (franciscaine)
Gaudin Catherine Gaudin Catherine de Bayeux a écrit le 17 avril 2019 à 16 h 10 min:
Je voudrais vous dire mon union de prière en ces jours difficiles. La cathédrale est un signe visible de la présence de Dieu dans nos villes, dans nos vies et voilà que ce signe qui s'offre à vos yeux est noirci par la fumée, abîmé, amputé. Je prie le Seigneur pour que Sa Présence se manifeste plus visiblement dans chacune de vos vies et vous réconforte, vous conforte dans l'espérance de son amour pour vous. Un amour que rien, même pas la mort, ne peut enlever. Courage ! de tout cœur avec vous
Franco Valente Franco Valente de Rome a écrit le 17 avril 2019 à 15 h 31 min:
Le immagini del rogo di Parigi si sono confuse con gli incubi della notte. Il disastro di Notre Dame è stato un’occasione per riflettere sulla banalità e la piccineria dei commentatori televisivi, che dell’avvenimento sembravano aver compreso solo la grandiosità dell’evento da una parte e il problema della sua ricostruzione dall’altra. Oggi i francesi vogliono far diventare Notre Dame il simbolo trasversale della loro cultura, cercando di mettere un masso sull’ignobile montagna di odio che hanno applicato per secoli sui suoi muri, quando da tempio della cristianità, dedicato a Maria Vergine e San Giovanni Battista, si è cercato di cancellarne la sua esistenza, trasformandola in un tempio pagano per eccellenza, simbolo della rivoluzione francese. I francesi non sanno più che Notre Dame dovrebbe essere semplicemente il luogo dello spirito, dove le radici della cultura Cristiana di Occidente sopravvivono per ricordare che anche in quel luogo il tempo ha la durata effimera dell’attesa apocalittica della fine dei secoli. Ancora una volta invece di questo insigne monumento si apprezzano soltanto i valori estetici e formali. Oggi gli aspetti teologici, o semplicemente escatologici, vengono sostituiti da una cultura superficiale, dove la conservazione fisica del luogo è vista solo come espressione culturale, totalmente estranea alla storia.
Françoise Françoise de Lyon a écrit le 17 avril 2019 à 15 h 17 min:
Mes prières vous accompagnent. Puisse cette épreuve nous faire grandir, nous rapprocher de JESUS, de son immense amour et de miséricorde.
DAROK DAROK de NEOULES a écrit le 17 avril 2019 à 15 h 04 min:
"les voies de Dieu sont mystérieuses..." mais... j'ai confiance en Toi Jésus ! En communion de Coeur avec tous les catholiques !
Eric Eric de Attenschwiller a écrit le 17 avril 2019 à 14 h 21 min:
Seigneur, ton Coeur Sacré brûle d'amour pour chacun de nous. Mais notre indifférence te fait grandement souffrir. Et tu nous le fais savoir, parfois de bien curieuse manière. Comme en ce lundi soir... Notre-Dame en feu ! Quel malheur !!! Faut-il ces flammes dantesques, ces valeureux pompiers qui méritent notre plus grand respect, cette foule en prière, ces chants, ces cœurs serrés, ces larmes, ce chagrin, cette détresse, pour enfin comprendre que tu nous aimes tant, que tu es miséricordieux, que tu nous appelles à la conversion ? Le carême est-il si profané cette année ? Notre humanité est-elle donc corrompue à ce point ? Pardon Seigneur, pardon. Pardon Sainte Vierge Marie, pardon. Tous ensemble, reconstruisons Notre-Dame, reconstruisons notre Eglise. En union de prière avec tous mes frères, de toute confession, à Paris et ailleurs dans le monde. Courage !
Thierry Genthialon Thierry Genthialon de Sevrier a écrit le 17 avril 2019 à 14 h 19 min:
Puisse la reconstruction de Notre Dame être l’occasion de rebâtir l’unité de notre pays et de dépasser nos seuls intérêts personnels pour le bien du plus grand nombre. Que Marie intercède pour le pardon de nos péchés et resplendisse d’une lumière nouvelle au cœur de Paris.
Xavier Xavier a écrit le 17 avril 2019 à 8 h 37 min:
Prière du bâtisseur de cathedrales, XIIIeme siècle Apprends-moi, Seigneur, à bien user du temps que tu me donnes pour travailler et à bien l’employer sans rien en perdre. Apprends-moi à tirer profit des erreurs passées sans tomber dans le scrupule qui ronge. Apprends-moi à prévoir le plan sans me tourmenter, à imaginer l’œuvre sans me désoler si elle jaillit autrement. Apprends-moi à unir la hâte et la lenteur, la sérénité et la ferveur, le zèle et la paix. Aide -moi au départ de l’ouvrage, là où je suis le plus faible. Aide-moi au cœur du labeur à tenir serré le fil de l’attention. Et surtout comble Toi-même les vides de mon œuvre. Seigneur, dans tout labeur de mes mains laisse une grâce de Toi pour parler aux autres et un défaut de moi pour me parler à moi-même. Garde en moi l’espérance de la perfection, sans quoi je perdrais cœur. Garde-moi dans l’impuissance de la perfection, sans quoi je me perdrais d’orgueil. Purifie mon regard : quand je fais mal, il n’est pas sûr que ce soit mal et quand je fais bien, il n’est pas sûr que ce soit bien Seigneur, ne me laisse jamais oublier que tout savoir est vain. Et que tout travail est vide sauf là où il y a amour. Et que tout amour est creux qui ne me lie pas à moi-même et aux autres et à Toi Seigneur, enseigne-moi à prier avec mes mains, mes bras et toutes mes forces. Rappelle-moi que l’ouvrage de ma main t’appartient et qu’il m’appartient de te le rendre en le donnant. Que si je fais par goût du profit, comme un fruit oublié je pourrirai à l’automne. Que si je fais pour plaire aux autres, comme la fleur de l’herbe je fanerai au soir. Mais si je fais pour l’amour du bien je demeurerai dans le bien. Et le temps de faire bien et à ta gloire, c’est tout de suite. Amen
BLEHAUT BLEHAUT de Tours a écrit le 17 avril 2019 à 8 h 34 min:
J'ai grandit à l'ombre de Notre-Dame et pleure de ce drame. La première image de l'intérieur, la Croix du Christ rayonnante au cœur des flammes est un tel symbole d'espérance et de Victoire. Merci Seigneur de protéger l'œuvre de nos mains, les symboles de notre amour pour toi, de consolider notre Foi !
Jean-Baptiste Jean-Baptiste a écrit le 16 avril 2019 à 14 h 42 min:
Que Dieu fasse de ce mal un bien ! Nous prions pour tous les parisiens !